logo-FSGTle bon

Pour agrémenter votre visite, cliquez sur le lecteur

email

veloclubsaintmarcel@gmail.com

Ciao Bernard

En souvenir de tous ces instants que nous avons partagés avec Bernard
Cette photo résume à elle seule ce que représentait Bernard.
Quelqu’un de déterminé, généreux, qui savait tendre la main
et faire plaisir à ses amis. Ce sourire qu’il dispensait  généreusement
était un cadeau à ceux  qui avaient gagné sa confiance

Notre ami Bernard a tiré sa révérence, lui solide comme un roc a perdu son dernier combat. Cette fois, la pente était trop raide, il a mis pied à terre. Nous sommes tous abasourdis par cette disparition, tant Bernard rayonnait au sein de la famille du Vélo-Club. Lui, dont la droiture n’avait d’égal que son sens de l’amitié, va beaucoup nous manquer. Nous retiendrons surtout sa fougue d’éternel cadet qui le poussait à aller jusqu’au bout de lui-même. « C’est un jeu », disait-il, mais aujourd’hui nous avons perdu notre compagnon de jeu. Comme nous avons perdu un fin cordon bleu, les repas du Vélo-Club, c’est sûr, n’auront plus la même saveur.
Une année noire qui vient encore de s’assombrir en cette mi-novembre et qui nous plonge dans la tristesse. Bernard, nous ne t’oublierons pas et quelle chance de t’avoir connu.
Ciao mon pote


Voir tous les résultats de l’année


5 commentaires

    1. toutes nos condoléances, nous apprécions beaucoup votre papa et nous avons passé de très bons moments ensemble, nous sommes sincèrement très tristes d’apprendre son décès.

      Qui va me faire danser la valse maintenant ?

      Nous garderons un très bon souvenir de lui et surtout nous nous rappellerons de sa joie de vivre et de son côté « combattant »

      courage à toute la famille

      Georges et Marie Claude FRASSANITO

  1. C’est bien normal avec tout ce que Bernard à apporté au Vélo Club. Un très grand ami disparait. Il va beaucoup nous manquer tant sa présence nous apportait la joie de vivre simplement.
    Adieu mon copain.

  2. C est par la presse que je viens d apprendre cette trop triste nouvelle , a sa famille a ses amis , en de telles circonstances les mots ne servent pas a grand chose , je n oublierai pas Bernard le specialiste du contre la montre toujours animé d une volonté farouche , a ses proches soyez assurés de mon amitié , je prend part a votre peine et vous adresse mes sinceres condoleances puissent elles vous apporter un peu de reconfort Jean-Louis PICHARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *